Association des Chasseurs à l'Arc de Seine et Marne Index du Forum Association des Chasseurs à l'Arc de Seine et Marne
Forum réservé aux membres de l'ACASM
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 



 Bienvenue sur le Forum de l'ACASM (accès réservé aux membres) 
                                             ACASM: Partageons notre passion - Formation & Rencontre                                                                                                                                                                            
                                                                                                                                                                                                                                                                                                  
                                                                                                                                

                                                                                                                                             

                                                                                 

                                                                                         
2 sème JOUR DE chasse CONGIS 24 NOVEMBRE 2O17

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Association des Chasseurs à l'Arc de Seine et Marne Index du Forum -> -> Chasse AEV 2017-2018
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Yule 77
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Déc 2008
Messages: 171
Localisation: saint augustin 77515

MessagePosté le: Mar 9 Jan - 16:17 (2018)    Sujet du message: 2 sème JOUR DE chasse CONGIS 24 NOVEMBRE 2O17 Répondre en citant

2e JOUR


Le groupe est au complet avec les invités car les partenaires , comme à leur habitude, sont presque tous là. 

 
Forts des informations de la première journée d’ouverture, les emplacements des archers et des  
2 «carabiniers» ont été légèrement modifiés.  

 
Sur recommandations, les déplacements se feront dans le plus grand silence. 

 
Lors de la progression pour la mise en place, mauvaise surprise, on découvre de nouveaux travaux d’aménagement très récents, à savoir broyage des roseaux et arbustes sur 10m de largeur et 200m de long entre le bois carré et la roselière de Bougrandeuse. Un sacré autoroute de terreau et de copeaux qui s’avèrera un barrage efficace pour le libre passage des sangliers. 

 
Pourtant sur le chemin, quelques vocelets relativement frais, imprimés dans l’agglomérat jaunâtre du calcin nous laissent présager quelques belles rencontres. 

 
Un grand coup de trompe, on attaque la première roselière : endroit préféré et privilégié des suidés sur la réserve. Un plus d’eau que prévu, pas d’animaux…. 

 
Dans la deuxième roselière, parallèle au bois, dès la traversée du marigot, des départs précipités et bruyants sur quelques mètres. Ils sont à cet endroit : les 3 coups d’annonce retentissent déjà pour l’info aux postiers. Quelques pas dans les roseaux et 2 ou 3 sangliers giclent en retour, d’autres sur les côtés… Les animaux font 3 ou 4 mètres et s’immobilisent. 
Nous resserrons les rangs vers l’endroit où les bruits ont cessé ….et hop!….nouveaux départs de quelques mètres. Ils se bloquent  pour que l’on ne puisse pas les localiser. Après plusieurs allers et retours, puis des mouvements tournants, la roselière semble vide. 

 
Notre poussée démarre pour le bois carré aucun sanglier n’y est resté. Puis les platières de la presqu’île sont visités : rien non plus. 

 
La traque se dirige directement dans Bougrandeuse, côté entrée principale, où 2 archers ont entendu les sangliers s’immobiliser devant eux. L’enfer végétal resserre ses « bras »,sur les traqueurs, les roseaux couchés en tous sens par les récentes tourmentes venteuses forment des remparts herbacés très serrés difficilement franchissables. 

 
 Après plusieurs mouvements «de troupe » en diagonale, avec arrêts sans aucun bruit, à l’écoute des frémissements et déplacements sonores dans les roseaux, nous venons de mettre en mouvement les bêtes noires. Une grosse laie, plusieurs bêtes de compagnie et quelques marcassins de 15/20 kgs sont aperçus à plusieurs reprises lors de la traversée à découvert des « canaux naturels » de la roselière. 

 
Après annonce, en retour, la grosse laie sera fléchée, en isolé, par Americ. La flèche, traversante de gigue, décidera l’animal à sortir du marais car quelques minutes après, la détonation d’un tir de carabine retentit, suivie de l’annonce de la mort du suidé. 

 
Régis vient d’arrêter ce gros sanglier de 94kgs d’une atteinte mortelle en pleine tête. 

 
Les traqueurs « galvanisés » et encouragés par cette annonce, redoublent d’efforts, traversent entièrement la roselière et sortent sur le chemin d’accès. 

 
De retour vers l’entrée principale, en cheminant le long de « l’autoroute broyée » ils mettent en mouvement une jeune bête rousse qui quittera la lisière des roseaux pour réintégrer le centre du marais sans être inquiétée. 

 
Les traqueurs en «eau» dans leurs wadders en raison du temps clément, et « lessivés » par leur progression plus que difficile dans les roseaux, décident, d’un commun accord, de sonner les 5 coups de fin de chasse. 

 
Tous les participants se dirigent vers le point de ralliement pour admirer le bel animal prélevé : le premier de cette saison, et féliciter Régis. 

 
Puis on s’organise : 4 costauds restent sur place pour le déplacement de la bête et le chargement dans le véhicule de Didier. 

 
Au rendez-vous, sortie de nos poches de nos téléphones portables pour une photo de groupe puis dégustation collégiale et conviviale d’un repas champêtre tiré de nos paniers où commence à poindre la synthèse de la journée grâce à vos commentaires, vos observations, vos désillusions, vos recommandations ainsi que vos remarques sur la venue, la progression et la direction de fuite des animaux levés ou fuyants la traque. 

 
Dès la fin du repas, avec l’aide de Mathieu, invité ACASM, la découpe commence sur notre vieil arbre mort mais incliné à souhait qui grince en émettant des sons caractéristiques de rupture sous le poids de l’animal. 

 
Tous les partenaires s’activent pour le partage de la venaison, la mise en sac et la remise en état du site. 

 
La gigue arrière gauche a bien été traversée par la flèche du traqueur comme le montrent 2 plaies propres et saignantes d’entrée et de sortie dans le muscle arrière de la cuisse. 

 
Encore une belle journée de chasse dans un cadre idyllique où nous avons eu de nombreuses rencontres avec le gibier recherché  : les sangliers. 


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Jan - 16:17 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Regis
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 15 Juin 2013
Messages: 152
Localisation: faremoutiers

MessagePosté le: Jeu 11 Jan - 21:33 (2018)    Sujet du message: 2 sème JOUR DE chasse CONGIS 24 NOVEMBRE 2O17 Répondre en citant





_________________
Regis.Scolari


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 00:09 (2018)    Sujet du message: 2 sème JOUR DE chasse CONGIS 24 NOVEMBRE 2O17

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Association des Chasseurs à l'Arc de Seine et Marne Index du Forum -> -> Chasse AEV 2017-2018 Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2018 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com